Trottinette électrique : le véhicule précurseur

La trottinette électrique apparue vers les années 1930 a inspiré les variétés de planches à roulettes modernes comprenant hoverboard, skate et gyropode. Traversant une période de l’histoire qui voit l’apparition d’engins aux technologies bien plus évoluées, la trottinette électrique continue de répondre à la demande de fidèles clients.

Histoire de la trottinette

Au début, la trottinette fut un jouet destiné à apprendre aux enfants à tenir en équilibre. Certains de ces modèles pour enfants étaient composés de patins usagers  cloués sur un chevron.  Les essieux de ces patins assuraient  la direction du jouet. Le guidon fut tout aussi rudimentaire. Celui-ci servait, essentiellement au maintien de l’équilibre, contrairement à leurs équivalents actuels, à l’équilibre. Le guidon a progressivement été abandonné donnant à l’engin l’apparence du skateboard actuel.

L’histoire du la trottinette électrique est également lié au monde du 7e art, y compris le film d’inspiration appartenant à la science-fiction.

Le réalisateur Zemeckis l’omniprésent a su inventé la meilleure alternative en terme de planche à roulette. Il faut toujours se rappeler la scène culte du film Retour vers le futur rendant hommage à l’histoire du skateboard. En effet, pourchassé dans les années 1950, Marty McFly, alias le héros du film arrache le guidon d’une de ces patinettes de fortune pour la transformer en skateboard, ou plutôt en planeur. Ainsi, le film retour vers le futur a été au centre des sources d’inspiration des ingénieurs développeurs de des hoverboards, mais également de la trottinette électrique moderne.

Ainsi, dans le monde de la science-fiction, la trottinette électrique, la planche de glisse et les hoverboard sont issus d’un même ancêtre. Cette affirmation a été vérifiée.

Description de l’engin

L’engin est constitué d’une planche disposée sur deux ou trois roues. Cette dernière est munie d’installation sur laquelle poser son pied tandis que l’autre jambe fut sollicitée pour la propulser par poussée au sol. Également appelée patinette, la trottinette électrique a été présenté grâce à un modèle  des années 1950. Ce dernier est muni d’une pédale à enfoncer, actionnant une chaîne. La suite du mouvement consiste à entraîner un pignon à roue libre sur la roue arrière, avec un rappel par ressort. En gardant les appuis sur la pédale, il était devenu possible de rouler de façon prolongée sans remettre le pied par terre.

La trottinette se différencie de la planche à roulette (skateboard en anglais) grâce à la présence de guidons, et potentiellement de la selle(en option). Le nombre de roues embarquées fait également partie des différences sur la moto. La présence d’un guidon oblige le conducteur à s’habituer en position de face,  ce qui participe également à la différenciation des deux engins. Côté matériau de fabrication, les modèles actuels sont généralement en aluminium. La majorité des équipements vendus sont parfaitement ergonomiques avec l’option pliable. Sauf les équipements  pour les enfants ne sont pas livrés avec cette option en pliables. Ces derniers sont en majorité en plastique.

A qui ça convient ?

La fin des années 1990 a été déterminante pour la commercialisation de la trottinette, ou du moins, pour son adoption par la population. Revenu à la mode grâce à l’engouement de la jeunesse et un gain d’intérêt naissant chez les hommes d’affaires dans les pays anglo-saxons, ce moyen de transport est un des plus actifs et adaptés dans la définition d’un parcours d’inter modalité. En effet, on se déplace en moyenne à 10 km/h grâce à n’importe quel moyen de transport utilisé.

Gagnant la position de moyen de transport officiel, des plus prisés chez les jeunes pour se déplacer notamment en soirée, la trottinette électrique peut plaire à tout le monde. Elle permet en effet de mélanger sport et rapidité de trafic. Dans le cas où on rentrerait de soirée très tardivement, un peu éméché, la trottinette électrique peut être le moyen de transport idéal, le moins dangereux pur soi et pour l’autre.

Les nouveautés  constatées au niveau climatique et le regain d’intérêt concernant les réalités écologiques ont imposé la trottinette comme moyen de transport incontournable. Elle n’envahit plsu seulement la vie des enfants et des préadolescents dans les grandes villes. Les adultes se sont approprié ce nouveau moyen de transport économique et écologique dont les avantages ne sont plus  à présenter.

En effet, les trottinettes pliables très légères sont bien adaptées au transport multimodal. En France, les services publics reconnaissent l’utilisation du deux-roues à guidon minimaliste. Reconnu surtout en tant que jeu, leur utilisation est autorisé,  à condition de respecter le code des piétons et le principe de prudence.

Voir un adulte sur une trottinette n’est plus aussi dévastateur pour les états d’âmes, cela devient de plus en plus courant, de moins en moins ridicule. La trottinette revient, depuis quelques années, comme source d’inspiration chez certains concepteurs. Les modèles de trottinettes électriques sont également conçus pour engendrer de plus en plus d’inspiration.

Types de trottinettes électriques

Il existe de nombreux types de trottinette selon ses moyens de propulsion. A moteur électrique ou  mécaniques (comme les trottinettes de sport), certains modèles sont conçus uniquement pour le freestyle.  Voici une description de ces véhicules :

Trottinette à moteur électrique

Les progrès en motorisation électrique a permis aux trottinettes d’être présentés comme un nouveau moyen de transport original.  Embarquant les batteries électrochimiques nettement plus légères, des moteurs à rendement optimisé, il s’agit d’une réelle prouesse écologique. L’électronique de commande ont facilité la trottinette et permettent de faire une aide efficace à la marche du piéton. La trottinette électrique permet à son cavalier de se reposer.  En effet, il réduit notablement sa fatigue sur une longue distance. Quand ce dernier roule sur les sols le permettant, c’est-à-dire, les équipements au revêtement de trottoirs bien lisses, les cavaliers vont beaucoup plus vite et son beaucoup moins fatigués, tout en profitant de l’air frais.

Trottinette de sport

La pratique du freestyle est partagée par un bon millier de pratiquants de cet équipement qu’est le trottinette. Depuis les années 2000 la trottinette est utilisée pour le freestyle. Cette pratique propre au bmx s’est intégrée à la pratique de la trottinette électrique. Si vous avez récemment acquis un trottinette électrique ou mécanique et songez à vous inscrire dans une compétition de Freestyle, n’hésitez pas à apprendre les vocabulaires liés aux figures suivantes.

  • Tailwhip, une rotation complète de la trottinette autour du guidon
  • Heelwhip , le plateau tourne dans le sens inverse du tailwhip il sera envoyé vers l’avant
  • Bus Driver, rotation de 360° du guidon sans que le cavalier ne lâche les mains
  • Briflip, la trottinette pivote verticalement en arrière
  • 180° : demi-tour effectué simultanément avec un saut
  • 360° : Tour effectué simultanément avec un saut
  • Bunny up : simple saut
  • Backflip et frontflip : ces deux termes désignent qu’il faut faire un salto arrière avec la trottinette
  • Turndown : Le rider tourne a 180° en préservant le fait que ses pieds ne touchent pas le sol.
  • X-up, tourner le guidon à un angle de 180°
  • 720°, le rider effectue 2 tours complets
  • 1080°, comme le 720° et le 360°, le rider va faire 3 tours

La trottinette et la loi

En France, la législation du la trottinette est claire. En vertu de l’article R311-1 du code de la route, seules les trottinettes électriques ou à moteur  peuvent circuler à une vitesse égale à 6 km/h. La trottinette, bien que munie de roues et de systèmes de propulsion évident, est assimilé comme un moyen de transport pédestre. Sont autorisées sur le trottoir en tant que moyen de transport pédestre des trottinettes homologuées. Ainsi, les pilotes de trottinette électrique doivent présenter leur carte grise. Ceux qui possèdent une plaque d’immatriculation et une assurance peuvent circuler sur la route (elles sont dans ce cas assimilées à des cyclomoteurs). Toutes les autres trottinettes à autre type moteur sont interdites sur la voie publique, selon la législation française.

Une compétition de trottinette freestyle a lieu tous les ans en Suisse à Montreux  et ses figures sont maitrisées par la plupart des compétiteurs. De Lyon à Marseille, de plus en plus de compétition voient le jour. La discipline du freestyle fait l’objet de publications régulières dans de nombreux magazines distribués dans le monde entier. Des magazines consacrés au freestyle sont essentiellement rédigés en anglais, mais également en Français.

Comment choisir une trottinette électrique ?

Voici les questions à se poser au moment de choisir une trottinette électrique adaptée aux besoins. En effet, il existe de nombreux types de trottinettes, et de nombreuses autres existent également sur le marché des véhicules d’occasion. 8 questions sont fréquemment posée à se poser avant de choisir une trottinette électrique, mais il faut s’y retrouver parmi la multitude d’offres existantes.

Hormis les questions à poser au moment de mettre en place la meilleure solution contre l’achat d’une trottinette électrique ne convenant pas aux besoins, voici les paramètres qu’il faudra garder en tête. Poids, autonomie, vitesse, ergonomie… À quoi d’autre faudra-il penser pour faire un choix avisé et beaucoup plus judicieux?

Le destinataire

Le destinataire de la trottinette est le premier critère lors d’un choix de trottinette à effectuer. La question à se poser : à qui se ra destiné l’appareil ? En effet, en fonction du destinataire, le choix va être différent. Si il est jeune (enfant et préadolescent), il faudra chercher au rayon jouet. A noter que la trottinette électrique enfant est un des jouets les plus vendus au monde. Cependant, hormis la taille, le modèle électrique pour enfant  est bien au-delà de la catégorie des trottinettes électriques adultes. Il ne s’agit plus de jeu u d’apprentissage d’équilibre, mais bien de pouvoir effectuer de longs trajets urbains, avec le plus d’aisance possible.

 La vitesse

Ce critère est souvent ce qui intéresse les amateurs de trottinette. Attirant le plus l’oeil, malgré son aspect de moyen de transport secondaire, les versions homologués atteignent rarement plus de 20km/h.  Une trottinette homologuée parcoure les routes piétonnes. En effet, vous n’aurez pas le droit de vous mêler à la circulation ou d’emprunter les voies cyclables. La trottinette électrique en ville doit rester sur le trottoir, et par conséquent se conformer à la vitesse de rigueur, à savoir 6 km/h. Ainsi, la vitesse n’est pas le critère essentiel à considérer pour choisir le meilleur scooter qui soit. Si vous prévoyez un usage 100 % urbain de votre trottinette électrique, il n’y aura donc pas grand intérêt à privilégier une trottinette avec une vitesse de pointe de 35 km/h. Par rapport à une trottinette filant « seulement » à 20 km/h, il faut choisir celui qui va le moins vite. Par contre, utilisée sur des voies et chemins privés, une trottinette électrique rapide pourra vous procurer des sensations bien plus excitantes.

L’autonomie

Au lieu de regarder la vitesse, il faut choisir la trottinette en fonction de critères essentiels dont le critère le plus important est l’autonomie.

Pour de longs trajets quotidiens vers le travail, l’université ou autre régions, il vous faudra vous munir d’un équipement ayant une batterie de 15 à 40 km. Toujours garder dans l’esprit que l’utilisation est le critère principal d’adaptation. Liée à l’utilisation ainsi qu’à l’utilisateur, cette autonomie de la batterie varie selon les conditions physiques de cette personne. Ne perdez pas ce critère de vue afin de ne pas opter pour une trottinette qui vous imposerait plusieurs recharges par jour. Cette dernière serait tout sauf idéale pour vos trajets personnels.

Conclusion

Une trottinette électrique doit être choisie avec soins. ll n’est pas toujours nécessaire d’avoir l’engin le plus rapide et le plus confortable qui soit si on prévoit de l’offrir à un enfant. Néanmoins, si on choisit le jouet, on privilégiera ici une trottinette électrique enfant robuste. Pour la sécurité de ces enfants,  il vaut mieux trouver un matériel facile à transporter. Ceci afin de prévenir les accidents. Des marques comme Razor ont fait leurs preuves et proposent des trottinettes électriques de qualité enfants. A partir de 8 ans jusqu’à l’adolescence, ces trottinettes vous conviendront parfaitement. Pensez à l’utilisation de la trottinette est le meilleur moyen pour assurer la mise en place d’un moyen de transport convenant à tout le monde. Pas besoin du top du top pour des trajets courts type balades, mais par compte, dans le cas d’un mode de transport unique, l’investissement peut alors s’imposer.